Analyse POPAI 2017 : le MPV, format publicitaire préféré des Français

Publié le 13/12/2017

Les Français ont un réel engouement pour la PLV.

La dernière étude de POPAI nous démontre, qu’aujourd’hui encore, la publicité sur le lieu de vente reste le format publicitaire préféré des Français.

« 71% des Français apprécient les outils de publicité en magasin »

Source POPAI France

 

La PLV, le format de publicité préféré des Français.

Source POPAI France

 

Face à tous les formats de publicité existants (télévision, magazines, presse et internet), La PLV/MPV est considérée comme « la plus utile, la plus incitative, la plus persuasive et la moins intrusive ».

31% des Français préfèrent ce format de communication

31% des Français considèrent la PLV comme la plus captivante (juste derrière la publicité TV à 35%).

Le commerce physique et la PLV ont encore de beaux jours devant eux, puisque 43% des français sont incités à l’achat face aux différents outils publicitaires présents sur les points de vente.

Les présentoirs, n°1 des formes de PLV

Source POPAI France

 

Les présentoirs sont considérés comme la forme de PLV la plus incitative à l’achat (67%) juste devant les testeurs (65%).

Les affiches, prospectus et stop rayons sont un peu moins efficaces, tout comme les dispositifs vidéo/digitaux qui influencent peu le consommateur sur son passage en caisse.

Bien entendu, les promotions restent le principal message influant sur le comportement du consommateur (82 %) suivi de peu par la distribution d'échantillons gratuits (79 %) et par les programmes de fidélité (77%).

L’importance de la présence sur le lieu de vente.

Sandrine Jean, directrice POPAI France, nous dit quelques mots :

"63 % des Français se sentent plus proches d'une marque qui communique en magasin. C'est dire l'intérêt de l'annonceur à être présent sur le point de vente. En accompagnant le shopper dans son parcours d'achat, la PLV crée un certain affect avec l'annonceur."

 

La directrice de POPAI France note également : "Plus largement, le marketing au point de vente ne se cantonne plus au magasin en tant que tel. Il s'ouvre vers de nouveaux espaces, plus serviciels comme les agences (banques, assurances…) et les instituts (beauté, salon de coiffure…)."

 

 

 

Twitter