Développement durable

Depuis plus de 15 ans, CONSTANTIN affirme sa volonté de concevoir des produits respectant les principes du développement durable et de l'environnement. L'entreprise mène une politique écoresponsable en mettant en place des engagements, des pratiques et des indicateurs de performances.

> ÉCOPOP©, NOTRE LABEL POUR UNE PLV ÉCORESPONSABLE

Créé par CONSTANTIN, c’est un engagement et une solution globale et pragmatique démontrant qu’il est facile d’adopter une communication écoresponsable, sans contrainte, uniquement par des choix volontaires dans une authentique démarche de différenciation et sans trahir les objectifs économiques qui s’imposent à nous.

Constantin SAS
Constantin SAS
Constantin SAS
Constantin SAS
Constantin SAS
Constantin SAS

EN PLUS DU LABEL ECOPOP© , CONSTANTIN S'IMPLIQUE DAVANTAGE DANS LES ACTIONS ÉCORESPONSABLES :

  • Choix de matériaux recyclables, biodégradables et certifiés FSC® ou PEFC™.
  • Sélection de fournisseurs engagés dans une démarche de Développement Durable.
  • Tri des rebuts de production par famille et revalorisation par filières agréées.
  • Recyclage des solvants de nettoyage.
  • Utilisation généralisée des encres sans solvant et des encres végétales.
  • Eau « industrielle » en circuit fermé et traitement écologique avant rejet.
  • Préférence de l’impression numérique limitant les gâches de matières premières, la consommation d’encre et la consommation d’énergie.
  • Utilisation de chiffons lavables de location.
  • Développement des découpes numériques supprimant les aciers et les bois des outillages.
  • Formation des techniciens du Bureau d’Etudes à l’écoconception.
  • Réunions et briefings par visioconférence pour limiter les déplacements.
  • Certifications environnementales de l’entreprise : FSC® / PEFC™ / IMPRIM’VERT®

Certification FSC® / PEFC™

Certification IMPRIM’VERT®

Constantin SAS
Constantin SAS
Constantin SAS

L’ÉCOCONCEPTION DOIT AGIR EN AMONT ET DANS TOUTES LES ÉTAPES DE LA PRODUCTION, DANS LE BUT DE PRENDRE EN COMPTE LA TOTALITÉ DES IMPACTS ENVIRONNEMENTAUX DU CYCLE DE VIE DES PLV ET DES PRÉSENTOIRS.

  1. Préférer l’imagerie de synthèse 3D pour limiter le nombre de prototypes de validation.
  2. Imaginer des présentoirs qui puissent avoir un autre usage après son usage d’origine.
  3. Réduire le nombre de matériaux d’origines différentes, dans un même produit, pour améliorer leur séparation et leur recyclage en fin de vie.
  4. Vérifier les caractéristiques environnementales des matériaux choisis et choisir ceux qui ont le moins d’impacts environnementaux.
  5. Privilégier les matériaux à base de fibres issues des forêts gérées durablement [PEFC / FSC].
  6. Réduire les épaisseurs ou les grammages des matériaux tout en maintenant les qualités mécaniques.
  7. Supprimer les traitements qui affectent la recyclabilité, telle que la couleur dans la masse, le contre-collage, le complexage…
  8. Intégrer dès la conception, la contrainte de séparabilité facile des matériaux et leur valorisation.
  9. Réduire le poids et les volumes des PLV pour diminuer les impacts environnementaux de la logistique.
  10. Choisir des emballages en matériaux recyclés ou recyclables.
  11. Optimiser les parcours effectués par les matières premières avant, pendant et après transformation pour limiter l’impact CO2.
  12. Réduire le nombre de couleurs d’accompagnement et limiter les fortes charges d’encre et les superpositions inutiles en activant des fonctions spéciales dans les logiciels de traitement des images, pour diminuer la quantité globale de l’encre.
  13. Trouver des solutions alternatives à la dorure à chaud.
  14. Réduire les volumes des déchets engendrés par la production en préférant les technologies numériques d’impression ne générant pas ou très peu de gaspillage des matières premières.
  15. Eviter le pelliculage et préférer les vernis afin d’améliorer la recyclabilité des produits.
  16. Eviter les encres et les peintures contenant des métaux lourds, des solvants ou autres produits dangereux, et choisir des produits à faible impact environnemental.
  17. Donner la préférence à des prestataires ayant au moins une certification environnementale pour leurs activités industrielles.
  18. Eviter les colles d’assemblage avec des solvants ou à haut point de fusion.
  19. Réduire les gâches de découpe par une meilleure gestion des process.
  20. Exiger des procédures de tri et de valorisation des déchets de production.

L'ÉCOCONCEPTION ANALYSÉE PAR LE SNPLV